La transition alimentaire chez le chien (D'une croquette à une autre)

Chères lectrices, Chers lecteurs,


Aujourd’hui j‘ai décidé de vous parler de la transition alimentaire chez le chien, de son intérêt et de pourquoi il est nécessaire d’en faire une quand on change de croquette, ou de mode d’alimentation.


J’ai vu cette semaine une marque de croquette (que je ne citerai pas), qui expliquait que la transition n’avait aucun intérêt… Les bras m’en sont tombés !! J'avoue que c'est l'une des raisons principales qui m'a poussé à écrire cet article.


Je vais bien entendu ici vous avancer tout les arguments, que la marque a énoncé pour étayer ses propos, puis je vous expliquerais ensuite l'intérêt d'une transition alimentaire.


Arguments de la marque :

  • L’humain ne fait pas de transition, donc le chien non plus.

  • Des produits naturels dans notre gamme de croquettes, donc pas besoin.

  • Une transition c’est absurde.


Comme vous pourrez le constater, les arguments ne sont pas très recherchés…

On constate ici clairement un gros manque de connaissances en alimentation canine !


Mais avant de vous énoncer ce que je pense de tout ça, parlons science pure et dur.


La transition alimentaire, qu'est-ce que c'est et à quoi ça sert ?


La transition alimentaire consiste à changer progressivement l'alimentation de son chien en diminuant petit à petit la quantité de l'ancien aliment, tout en remplaçant cette même quantité par le nouvel aliment. Généralement une transition va se faire sur deux semaines en moyenne (tout dépend de la sensibilité digestive de votre chien).


Mais pourquoi faire une transition ?


C'est en fait très simple : Pour éviter les troubles digestifs liés au changement de son alimentation.

Par exemple :

Votre chien a l'habitude de manger ses croquettes de la marque A, si vous lui donner du jour au lendemain la marque B, il risque de mal les digérer. D'avoir des ballonnements ou encore une diarrhée.


En effet, sa flore intestinale (Microbiote) est habituée à recevoir toujours le même aliment depuis des mois ou des années ! Si vous lui donnez la marque B sans faire de transition, le microbiote n'aura pas le temps de s'adapter correctement à ce changement et cela risque d'augmenter les risques de troubles digestifs.


Et ça peu importe l'aliment que vous allez lui donner. Qu'il soit " naturel " ou " bon " ça ne change absolument rien au fonctionnement du microbiote !


La transition selon les régimes alimentaires


Il existe différents régimes alimentaires pour le chien, je pense que vous en avez déjà entendu parler et que même certains d'entre vous, utilisent probablement d'autres régimes que la croquette.

  • Le Barf

  • Le Prey model

  • La ration ménagère (RM)

  • La ration mixte (croquette/RM ou croquette/pâtée)

  • La croquette

Je ferais un article pour parler de ses différents régimes alimentaires plus tard (le lien de l'article sera disponible ici pour que vous puissiez vous y référer).


En attendant, pour rester sur la transition alimentaire au sens général. Sachez que pour n'importe quel changement sur les habitudes alimentaires de votre chien, vous devez faire une transition.

Mais comment faire une bonne transition d'une croquette à une autre ? (durée, quantité…)


Durée : En moyenne 14 jours. Cependant, comme je l'ai dit plus haut, cela va dépendre de la sensibilité digestive de votre chien, de l'aliment que vous allez choisir et de son état de santé. Si votre chien à une pathologie et un besoin alimentaire particulier, n'hésitez pas à consulter votre vétérinaire.


Quantité : Dans un premier temps, je pense qu'il est important de rappeler que la quantité à donner, va dépendre avant tout du besoin énergétique de votre chien. Sur un chien adulte en bonne santé, on va généralement faire une transition comme ceci :

  • Jour 1 à 2 : Tester l'appétence de l'aliment en le donnant uniquement en guise de récompense.

  • Jour 3 à 6 : Donner 70% de l'ancien aliment et 30% du nouvel aliment.

  • Jour 7 à 10 : Donner 50% de l'ancien et 50% du nouveau.

  • Jour 11 à 13 : Donner 30% de l'ancien et 70% du nouveau.

  • Jour 14 : Donner 100% du nouvel aliment.

NB : Pour les autres régimes alimentaires, les temps de transition sont encore différents. Ici je traite uniquement de la transition de croquette à croquette.

Conclusion


Pour résumer, une transition n'a rien " d'absurde " bien au contraire, elle a tout son intérêt pour le bien-être digestif de votre chien. De plus, l'argument mis en avant concernant l'idée que l'humain ne fait pas de transition est totalement erroné.


Certes nous mangeons de tout, puisque nous sommes omnivore et nous avons besoin avant tout d'une alimentation variée et équilibrée. Cependant, si vous souhaiter par exemple commencer une diète spécifique dans un objectif de perte de poids, vous n'allez pas changer toute votre alimentation du jour au lendemain, mais bel et bien faire une transition !


Si je peux vous donner un conseil rapide pour faire du tri dans les marques de croquettes, le meilleur que je puisse vous donner ici, c'est de vous méfier des marques qui vous disent que la transition ne sert à rien.


Je pense que vous comprenez maintenant l'importance d'une bonne transition alimentaire. Et j'espère que cet article vous aura aidé à en apprendre davantage sur la transition alimentaire.


Merci beaucoup de m'avoir lu et à bientôt !


5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout