L'origine des chiens : La domestication

Chères lectrices, Chers lecteurs,


Pour continuer dans la série d'articles sur le thème « L'origine des chiens », aujourd'hui dans cette seconde partie, je vais vous parler de l'histoire de la domestication chez le chien, ainsi que de l'impact sur son évolution.


Concrètement, la domestication qu'est-ce que c'est ?


La domestication du chien intervient à l'époque du Paléolithique avant la néolithisation, où l'Homme est chasseur-cueilleur et aurait donc décidé de s'associer avec le loup qui est son principal concurrent de chasse à cette période. En effet, le loup chasse le même type, gabarit de proie que l'Homme.


Ainsi, l'Homme aurait diminué la concurrence au niveau des prédateurs et aurait réussi à utiliser le loup pour la chasse. Chez les loups, la chasse se fait en meute avec ce que l'on appelle des rabatteurs, pour rabattre le gibier sur le reste de la meute. Les Hommes s'en sont donc sans doute inspirés pour se servir des loups comme rabatteurs de gibier.


Le loup aide l'Homme à chasser et l'Homme lui donne une partie de la nourriture. Chacun fini par y trouver son compte.


Quel sont les conséquences liées à cette domestication ?


Seulement voilà, la domestication du loup au fil des générations à un impact sur le développement comportemental et génétique de celui-ci. En effet, le loup évolue et devient de plus en plus docile, il commence à garder son comportement juvénile à l'âge adulte et subit de nombreux changements physionomique.


Comme je l'ai déjà dis dans la première partie sur « L'origine des chiens », il y a encore beaucoup de zones d'ombres sur ces changements physiques et comportementaux. Cependant on sait aujourd'hui grâce aux études archéozoologiques, que c'est grâce ou à cause (tout dépend de comment on voit les choses) de la sélection des louveteaux par l'Homme, que le loup s'est peu à peu transformé pour devenir un chien. Le langage a également changé, le jappement est devenu l'aboiement.


Aujourd'hui beaucoup de recherches archéozoologiques ont lieu afin de trouver davantage d'éléments. L'origine des chiens est un sujet très complexe avec beaucoup de questions et d'éléments controversés.


Les archéozoologues, s'accordent à dire que le fait de réduire la mobilité (réduction de l'espace de vie) d'une espèce provoquerait quasi systématiquement, une diminution de la taille. Autrement dit, si aujourd'hui nous avons des chiens qui parfois semblent très différents du loup de par leur taille, cela serait lié aux conséquences de la domestication.


Et la génétique dans tout ça ?


En effet, la domestication a également eu des conséquences sur l’évolution génétique du « loup domestiqué », afin de donner naissance aux chiens des temps modernes avec qui nous vivons aujourd’hui.


Une pratique scientifique appelé la paléogénomique permet d’identifier le génome d’un individu, afin de connaître sa composition génétique et de savoir quels gènes possédait l’animal.


Cette pratique étant très récente et complètement innovante, très peu d’études ont pu être réalisées jusqu’à maintenant.


Cependant, il y a une étude portant sur la recherche du gène Amy2B responsable de la production d’amylase (enzyme permettant la digestion de l’amidon), qui mérite qu’on s’y intéresse de plus près. Cette étude (vous pouvez la consulter en cliquant ici) révèle que dans le génome du chien datant de 7000 ans, le gène est bien présent et que par conséquent le chien avait déjà la capacité de digérer l’amidon.


Contrairement au génome du loup qui ne possède pas ce gène. La modification et l'évolution du génome de l'espèce est donc bel et bien un fait.



Conclusion


Pour résumer, la domestication du chien a commencé il y a plus de 12 000 à 15 000 ans environ. C'est cette domestication qui est à l'origine des changements comportementaux et physiques du loup.


Le loup que nous avons domestiqué dès le plus jeune âge -à priori- par une sélection de louveteaux, a créer des changements considérables au cours de l'histoire. Le loup domestiqué s'est donc peu à peu transformé en chien. En revanche le loup à l'état sauvage est resté un loup.


C'est également cette domestication qui est à l'origine de l'évolution des races de chien.


Dans la 3ème et dernière partie du thème « L'origine des chiens » je vous parlerais de l'évolution des races de chiens.


En attendant, j'espère que cet article vous aura plu et vous remercie pour votre temps de lecture.


À bientôt !

6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout